Ceux qui n’ont pas encore consulté un dentiste ne doivent plus attendre pour consulter, recommande l’association VBT. Depuis le 1er janvier, une hausse du ticket modérateur a été constatée pour les personnes qui ne réalisent pas fréquemment un examen préventif général (1 fois par an). Et l’année 2015 est prise en compte dans ce dispositif.

Les dentistes veulent inciter la population à consulter régulièrement un dentiste pour prévenir les problèmes dentaires et éviter des frais élevés sur le long terme. Depuis le début d’année, le ticket modérateur a augmenté de 15% pour les patients qui ne font pas une visite annuelle. Il faut donc s’y prendre à l’avance, suggère le VBT, puisque les agendas des dentistes risquent d’être surchargés.

Une meilleure prévention

Cette disposition a comme but d’éviter les gros problèmes dentaires. Mais aussi, elle va permettre d’économiser dans la Sécu. Ce genre de pratique n’est pas nouveau en matière de détartrage. En effet, si celui-ci est réalisé au moins une fois dans l’année, l’intervention est remboursée normalement par la meilleure mutuelle. Lorsqu’on saute une année, le remboursement va être divisé en deux. Ce système s’applique désormais aussi sur d’autres interventions comme les radiographies ou les traitements d’une carie.

En général, cette mesure va causer un manque de 7 euros dans les remboursements. Pour les honoraires des dentistes, ils seront les mêmes que ce soit pour les patients qui consultent régulièrement ou ceux qui ne consultent que rarement. Mais il faut noter que pour certaines prestations, le ticket modérateur peut doubler. Le reste à charge du patient peut augmenter de 15%.

D’après Société de Médecine Dentaire, de nouveaux remboursements vont être créés à partir des économies réalisées. Ils vont servir aux personnes fragilisées telles que les séniors et aux soins urgents. À souligner que ces nouvelles dispositions ne s’appliquent pas aux moins de 18 ans bénéficiaires d’un remboursement intégral sur l’ensemble des visites chez le dentiste.